Dieu seul DIEU Seul

DIEU Seul Dieu le Père Connaitre Dieu Union à Dieu Royaume de Dieu Spiritualité

Thérèse de Jésus
Chemin de la perfection

Chapitre 15
Chapitre 16 et 17
Chapitre 18
Chapitre 19
Chapitre 20
Chapitre 21
Chapitre 22 et 23
Chapitre 24 & 25
Chapitre 26
Chapitre 27 & 28
Chapitre 29
Chapitre 30
Chapitre 31
Chapitre 32
Chapitre 33 & 34
Chapitre 35
Chapitre 36 & 37
Chapitre 38
Chapitre 39
Chapitre 40
Chapitre 41
Chapitre 42

LE CHEMIN DE LA PERFECTION
Chapitre 19

De l’oraison. Quelques avis aux âmes incapables de longs raisonnements

Après avoir interrompu mon écrit quelque temps, j’en reviens.
Les âmes qui ont à leur usage des livres qui les aident à méditer, n’ont pas besoin de mes avis, car ces ouvrages contiennent tous les mystères : la Passion de Notre seigneur, des méditations sur le Jugement, l’enfer et nos devoirs envers Dieu.
Ces âmes sont bien guidées par l’esprit et sont en sécurité dans cette voie.

Cependant il y a des âmes qui ne peuvent méditer de cette façon, c’est à elles que je m’adresse.

Certains esprits sont si déréglés qu’ils me font penser à des chevaux déchaînés qu’on ne peut arrêter. Ils me font beaucoup de peine. Ils ressemblent à des personnes qui meurent de soif, qui au lieu de vaincre les obstacles qui les empêchent de boire, ils préfèrent mourir de soif que de les surmonter. Pourtant ils ne sont pas loin de la source que Notre Seigneur signalait à la Samaritaine, et qui étanche la soif.

Ceux qui s’abreuvent à cette fontaine n’ont plus de désirs terrestres, mais par contre ils rêvent de la vie future. Il est trois propriétés de l’eau : la première est de rafraîchir, quels délices quand l’âme en est inondée, ne craignez jamais que l’eau terrestre éteigne l’amour de Dieu.

Je vais vous citer les Saints qui ont pu régner sur les éléments de la terre comme la religieuse de Saint Joseph, saint Martin qui dominait sur le feu et les eaux, Saint François sur les poissons et les oiseaux. En méprisant les choses de la terre et en se soumettant au Souverain Maître, ils ont pu les dominer. Alors vous le constatez, que le feu d’ici bas ne peut rien contre le feu divin.

Les feux qui n’ont pour principe qu’un faible amour de Dieu, s’éteignent aux premiers chocs. Mais ceux qui sont embrasés par le feu divin, résisteraient à une mer de tentations.

L’eau qui tombe du ciel ne fait que raviver le feu céleste, les deux ont la même ville natale. L’eau formée par les larmes qui coulent de la véritable oraison, est un don de Dieu, elle aide à entretenir le feu, et le feu aide l’eau des larmes à rafraîchir l’âme. Quelle merveille un feu qui rafraîchit quant il s’allie à la force de l’eau qui vient du ciel. La deuxième propriété de l’eau est de purifier l’âme. Cette eau qui vient directement du ciel, si elle reste limpide, et sans souillures,(c'est-à-dire ne contenant rien de terrestre) débarrasse l’âme de ses fautes. L’oraison de simple méditation est une eau de ruisseau et non de source, ce n’est pas l’eau vive dont je parle. Ces personnes sont éprises de choses mondaines, même en voulant les fuir, elles y pensent et y sont attachées, leur vue n’est point libre, c’est un vrai danger et il faut être sur ses gardes. L’autre façon de méditer, (la véritable oraison) Dieu prend sur Lui ce souci, Il éloigne de l’âme tous les dangers, et l’approche de Lui. Il lui fait atteindre le but sans qu’elle sache les moyens. La troisième propriété de l’eau est d’étancher la soif : chose étrange, si on est privé d’eau, on meurt, si on en boit beaucoup on est noyé.

O Maître quelle joie et quel bonheur de recevoir cette eau avec abondance et en mourir, car cet amour pour Dieu peut être plus fort que le corps qui finira par céder.

Soyez sûres, mes filles, Dieu ne nous accorde que ce qui est dans notre intérêt. C’est pourquoi quand Dieu donne cette eau, Il en donne également la capacité de l’absorber.

Les désirs de cette eau vive sont imparfaits s’ils viennent de nous, nous ne sommes pas assez modérées pour en jouir avec contenance, et nous pouvons en mourir. Si on agit raisonnablement, on pourrait aider d’autres âmes, en évitant ces excès qui mènent à la mort, même si c’est beau de mourir à cause de ces désirs d’eau vive.

Le démon contribue à exciter l’âme à cette soif violente de ces désirs pour lui ruiner la santé. Tachons donc de calmer cette soif et d’être modérée, et non de l’étouffer. Si une personne voudra vivre malgré cette soif violente de Dieu, elle sera sage de vouloir vivre pour rendre gloire a Dieu, d’aider les autres en pensant que peut-être aussi elle a fait peu de choses dans sa vie jusque là. Il faut vouloir plaire au Seigneur en supportant le martyre de l’exil, cette attitude est plus efficace que de vouloir céder à la mort. Abandonnez-vous toujours à Dieu.
Le démon essaye de nous nuire la santé à travers cet amour que nous avons pour Dieu, parce qu’il nous incite à ne pas être modérée.

Soyez sur vos gardes et arrêtez toute méditation lorsque vous vous sentez défaillir.

Par ces mots, mes Filles, j’essaye de vous donner du courage, ne vous laissez pas abattre par les obstacles que vous rencontrerez. Ne vous laissez pas aller à une faible ferveur qui ne vous aidera pas à atteindre le but.

Pensez à la gloire de Dieu et comment Le servir. Vous boirez de cette eau si vous ne vous arrêterez pas en route, tout dépend des efforts de chacun, car Dieu convie tout le monde à ce banquet, sans restriction aucune.