Dieu seul DIEU Seul

DIEU Seul Dieu le Père Connaitre Dieu Union à Dieu Royaume de Dieu Spiritualité

Thérèse de Jésus
Chemin de la perfection

Chapitre 15
Chapitre 16 et 17
Chapitre 18
Chapitre 19
Chapitre 20
Chapitre 21
Chapitre 22 & 23
Chapitre 24 & 25
Chapitre 26
Chapitre 27 & 28
Chapitre 29
Chapitre 30
Chapitre 31
Chapitre 32
Chapitre 33 & 34
Chapitre 35
Chapitre 36 & 37
Chapitre 38
Chapitre 39
Chapitre 40
Chapitre 41
Chapitre 42

LE CHEMIN DE LA PERFECTION
Chapitre 29

Autres moyens d’obtenir l’oraison de recueillement

Je vous en supplie, mes filles, débarrassez votre âme de toute sollicitude au sujet des faveurs humaines. Faites ce que vous devez faire sans tenir compte de l’appréciation de votre supérieur, le divin Maître vous le manifestera au moment voulu. L’essentiel est de tenir l’esprit élevé vers le ciel, et de vous dire que votre royaume n’est pas de ce monde.

Pour arriver à une grande perfection, demeurez dans la défaveur et l’abaissement pour l’amour de Notre Seigneur qui est avec vous. Moins vous avez des consolations extérieures, plus vous en aurez à l’intérieur, grâce à la présence de votre Maître. Il console ceux qui sont dans la peine et les affligés, s’ils mettent en Lui leur confiance.

O mon Seigneur, rien ne nous ferait de la peine si nous Vous connaissions. Chères amies, le mensonge de la faveur humaine, détourne l’âme de sa vie intérieure. Prenez garde de ne pas y croire.

Toute la cour céleste fait cortège au Saint des Saints, mais si vous voulez vous entretenir seules avec Dieu, rien ne vous en empêchera. Gardez toujours le souvenir de Dieu, parce qu’Il vous fera sentir Sa présence.

Ainsi notre prière vocale nous sera d’un grand repos, notre Maître appréciera nos efforts pour nous tenir avec Lui, et nous entendra par signes. Nous n’aurons plus besoin de réciter plusieurs fois le Notre Père, ni de lui faire de longs discours.

Pour acquérir cette habitude de recueillement, il faudrait arriver à être maître de soi, et faire soumettre les sens à la vie intérieure. Par exemple en parlant avec les gens qu’on se souvienne qu’on a dans notre cœur le Maître avec qui on peut parler, et si on nous parle, qu’on n’oublie pas d’écouter le Maître en nous.

Faire cet exercice plusieurs fois par jour. L’âme s’habituera et tirera grand profit. Ainsi le divin Maître vous trouvera prêtes, s’Il a des desseins de vous élever. Plaise à Sa Majesté de ne point permettre qu’on s’éloigne de Lui. Amen