Dieu seul DIEU Seul

DIEU Seul Dieu le Père Connaitre Dieu Union à Dieu Royaume de Dieu Spiritualité

Thérèse de Jésus
Chemin de la perfection

Chapitre 15
Chapitre 16 et 17
Chapitre 18
Chapitre 19
Chapitre 20
Chapitre 21
Chapitre 22 & 23
Chapitre 24 & 25
Chapitre 26
Chapitre 27 & 28
Chapitre 29
Chapitre 30
Chapitre 31
Chapitre 32
Chapitre 33 & 34
Chapitre 35
Chapitre 36 & 37
Chapitre 38
Chapitre 39
Chapitre 40
Chapitre 41
Chapitre 42

LE CHEMIN DE LA PERFECTION
Chapitre 24

Des prières vocales et de l’attention qu’il y faut joindre.

Dans ce chapitre, je parlerai des personnes qui ne peuvent ni se recueillir, ni fixer leur esprit, non pas pour des prières longues et fatigantes, mais des prières que chaque chrétien doit réciter. Il ne s'agit pas de remuer des lèvres et de tomber dans une routine.

Pour nous, mes filles, nous ne devons pas nous contenter de si peu. Quand nous récitons le Credo, nous devons penser à ce que nous croyons. Quand nous récitons le Pater, nous devons penser quel est ce Père et qui est ce Maître qui nous a enseigné. Même si a cause de notre faiblesse nous ne pensons pas continuellement à Lui, essayons du moins que ce soit le plus possible.

La 1ère Leçon donnée par Notre Seigneur est de nous retirer comme Lui-même nous a donné l’exemple pour notre instruction. On ne peut parler en même temps à Dieu et au monde. Cependant quand l’estomac ou quelque partie du corps souffre, on ne peut se recueillir ; et Dieu permet pour le bien de ceux qui le servent qu’il y ait des jours de grandes tempêtes.

Du moment que c’est indépendamment de la volonté, prions comme nous pourrons ou ne prions pas du tout, pour donner à l’âme infirme quelque temps de repos.

Mais dans l’état normal, prions dans la solitude et demandons à Dieu de nous faire comprendre devant qui nous sommes et qu’Il réponde aux demandes que nous Lui adressons. Soyez sures, mes filles, que c’est pour chacune de nous que le Maître a fait cette prière et qu’Il se tient près de nous. Restez donc par la pensée auprès du divin Maître quand vous récitez le Pater.

Hélas, mes filles, il y a des esprits qui ne désirent faire que des prières vocales car ils sont amoureux de leur repos. Mais ils doivent se concentrer en priant. Plaise à Dieu qu’on puisse réciter le Pater jusqu’au bout sans distractions. Le moyen le plus sûr c’est d’arrêter notre esprit sur Celui à qui nous nous adressons.



Chapitre 25

La prière vocale bien faite mène quelquefois à une oraison supérieure.

Si la prière vocale est bien faite on en tire beaucoup de fruits. En récitant le Pater ou toute autre prière, Dieu peut permettre que vous soyez dans une contemplation parfaite. Il nous montre ainsi qu’Il nous écoute et qu’Il nous parle en suspendant nos pensées. L’âme reconnaît alors que son Maître l’instruit sans proférer des paroles, dans le silence. Elle se sent embrasée d’amour et jouit de ce qu’elle aime, sa volonté embrasse tout ce bien. Voici, mes filles, un don du Maître du ciel et de la terre, de Celui qui en donnant se plait à donner en Dieu.

Quant à l’oraison mentale, elle diffère de la prière vocale, parce qu’il faut penser et comprendre ce que nous disons, tout en prenant conscience de notre pauvre état de créature qui s’adresse à un si grand Maître. Réciter une prière apprise par cœur, c’est une prière vocale, mais celle-ci sans l’oraison mentale serait une musique sans harmonie.

Ces deux oraisons avec l’aide de Dieu sont en notre pouvoir de bien les faire. Mais la contemplation, c’est Dieu qui agit. Celles qui auront la joie d’être élevées à la contemplation, qu’elles lisent mon écrit sur la contemplation, si elles peuvent se le procurer. Celles qui n’auront pas cette joie qu’elles s’abandonnent à Notre Seigneur, car c’est Lui qui les élèvera et Il ne leur refusera pas cette faveur.